La maladie Covid-19 est un virus qui appartient à la famille des coronavirus. Ce dernier peut provoquer un simple rhume, mais aussi une grave infection respiratoire de type pneumonie, qui peut s'avérer mortelle.

 

Qu'est ce que le Coronavirus?

Les coronavirus doivent leur nom à la forme de couronne qu’ont les protéines qui les enrobent. Ils sont à l’origine d’un large éventail de maladies allant d’un simple rhume à des pathologies plus sévères comme le MERS-COV ou le SRAS.

Le nouveau virus apparu en janvier 2020 en Chine est un nouveau Coronavirus, nommé SARS-CoV-2. La maladie provoquée par ce coronavirus a été nommée COVID-19 par l’Organisation Mondiale de la Santé - OMS. Depuis le 11 mars 2020, l'OMS a catégorisé la maladie comme pandémie, car elle a désormais une dimension mondiale.

Famille : Coronavirus
Virus : SARS-CoV-2
Maladie : COVID-19

 

Les coronavirus à l’origine d’épidémies mortelles

Deux épidémies mortelles sont déjà survenues au 21e siècle, impliquant des coronavirus , hébergés par des animaux et transmis à l’homme :

  • le SRAS-CoV (2002-2003), ou coronavirus à l’origine d’un syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), apparu en Chine.
    Avec plus de 8 000 cas recensés dans 30 pays et 774 décés, cette épidémie a eu un taux de mortalité de près de 10%.
  • le MERS-CoV (2012-2013), ou coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient, ainsi appelé car il a été détecté pour la première fois en Arabie saoudite. Avec 1 589 cas et 567 décès dans 26 pays, cette épidémie a eu un taux de mortalité d’environ 30%.

La troisième épidémie mortelle est celle liée au SARS-CoV-2, apparu en Chine en décembre 2019. Les premiers cas recensés sont des personnes s’étant rendues sur un marché local, à Wuhan, dans le province de Hubei. Leur structure étant très proche, le SARS-CoV-2 et SRAS-CoV ont été placé dans la même espèce de coronavirus.

 

Comment se transmettent les coronavirus émergents ?

Les coronavirus sont d’origine animale : une espèce possède un virus sans être malade. Cette maladie est ensuite transmise à une autre espèce qui rentre par exemple dans la consommation humaine.
Dans les cas du SRAS-CoV et du MERS-CoV, l'animal de départ était la chauve-souris. Elle a ensuite transmis sa maladie à la civette palmiste masquée pour le SRAS-CoV et au dromadaire pour le MERS-CoV.

Concernant le SARS-CoV-2, l'animal de départ pourrait également être la chauve-souris. Début février, une équipe de chercheurs chinois de l'université d’agriculture du sud de la Chine a estimé que le chaînon manquant pourrait être le pangolin, un petit mammifère à écailles. Le virus passerait chez l’homme via les sécrétions animales. Ces informations sont à confirmer et des études sont encore en cours pour préciser exactement comment la transmission a eu lieu.

 

Une transmission interhumaine

Les coronavirus SRAS-CoV, SARS-CoV-2, et le MERS-CoV se transmettent non seulement de l’animal à l’homme mais aussi d’homme à homme.
En ce qui concerne la maladie Covid-19, celle-ci se transmet par les postillons (gouttelettes de salive) projetés en toussant ou en éternuant. Il faut donc des contacts étroits et dans la durée pour que la transmission puisse s'effectuer ou avoir eu un contact à moins de 1 mètre avec un malade (éternuement, toux, postillons).

 

Une transmission environnementale

Un des facteurs de transmission semble être le contact des mains avec des surfaces infectées puis avec le visage. En fonction des températures, du taux d'humidité et de la surface, le virus peut survivre quelques heures. Des études sont effectuées pour préciser ces informations.

Il est donc essentiel d'éviter de se toucher les yeux, le nez ou la bouche avec des mains souillées. Les mesures appelées "barrières" sont donc essentiels pour limiter la transmission du virus : se laver fréquemment les mains avec du savon ou du gel hydroalcooliqueéternuer ou tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, ne pas se serrer la main...